loading

Top 5 tendances technologiques dans le secteur de l'assurance

Depuis l’avènement de la pandémie, diverses tendances ont émergé qui ont des implications significatives pour l’avenir de l’assurance. L’une de ces tendances est la dégradation du niveau de confiance accordée aux assureurs, telle que révélée par le baromètre de confiance Edelman 2022 seulement 54% des personnes expriment leur confiance envers le secteur des services financiers. On parle aussi de l’évolution galopante des besoins clients. Aujourd’hui, les assurés ne cherchent plus seulement une protection financière mais des solutions personnalisées pour répondre à leurs besoins quotidiens.

Avec la révolution technologique, le secteur de l’assurance a subi des mutations importantes qui ont changé la manière dont les assureurs interagissent avec leurs clients. Dans ce contexte, les sociétés d’assurances cherchent à innover afin de satisfaire les attentes des clients qui souhaitent des services toujours plus personnalisés.

Ceci dit, dans cet article, nous présentons les 5 tendances digitales phares qui révolutionnent le secteur de l’assurance.

1- La blockchain au service de l’assurance

La technologie blockchain est largement utilisée dans différents domaines, notamment dans le secteur de l’assurance pour améliorer la transparence et la sécurité des processus. Elle permet de stocker de manière sécurisée les contrats d’assurance ainsi que des informations sur les polices, les sinistres et les réclamations. Selon Absolute Markets Insights, cette technologie devrait connaître une croissance de plus de 65,9 % de 2021 à 2030.

Comment la blockchain modifie-t-elle le secteur de l’assurance ?

La blockchain est un levier pour perfectionner la vérification de l’identité du bénéficiaire ou de l’émetteur d’une transaction et/ou d’un contrat d’assurance. En réduisant le risque d’erreurs, humaines et informatiques, le risque de fraude ou d’usurpation d’identité est d’autant plus affaiblit. Le partage d’informations clients entre assureurs et l’interaction avec les concurrents est favorisé au bénéfice de ces clients. Ils pourraient en effet effectuer une résiliation immédiate à tout moment, ainsi que finaliser et verrouiller une souscription en temps réel pour un autre contrat.

2- L’intelligence artificielle (IA) :

D’après le cabinet McKinsey prévoit que 10 à 55% des processus d’assurance vont être automatisés durant l’année 2030/2040, en partie grâce à l’intelligence artificielle.

En effet, l’IA est fortement utilisée par les assureurs en vue d’améliorer la précision des estimations des sinistres, d’identifier les tentatives de fraudes, prédire les risques et fournir des services personnalisés aux clients. Elle peut également aider les assureurs à mieux comprendre leurs clients et leurs besoins, ce qui peut se traduire par des tarifs plus compétitifs et des parcours de souscription simplifiés. L’IA est déjà utilisée par de nombreux assureurs, et son utilisation ne cesse de croître.

Comment l’intelligence artificielle modifie la chaine de valeur de l’assurance ?

Le secteur de l’assurance connaîtra des changements fondamentaux à chaque étape de sa chaîne de valeur dans le cadre de cette transformation. La fonction de l’assurance passera d’un modèle de « détection et de réparation » à un modèle axé sur la « prévision et la prévention » . L’utilisation de l’IA par les assureurs pour améliorer la productivité, la prise de décision et l’expérience client, accélérera la vitesse de ces changements et permettra une réduction des coûts. L’impact de l’IA sera considérable, en particulier dans cinq domaines clés

3- Les appareils connectés :

L’internet des objets (Internet of Things en anglais) aide les assureurs à mieux comprendre des risques et créer des produits d’assurance adaptés aux attentes des assurés. En effet, les assureurs accordent une grande importance aux appareils connectés et plusieurs études de marché estiment que le marché mondial de l’IOT en assurance va passer de 8 milliards de dollars en 2019 à plus de 300 milliards de dollars d’ici 2027.

Comment les appareils connectés modifient-elles le secteur d’assurance ?

L’utilisation des appareils connectés par les assureurs peut aider à l’amélioration des processus opérationnels, facilite les paiements d’assurance et la collecte des données auprès des assurés. Cette tendance devrait encourager l’adoption de dispositifs IoT dans le secteur de l’assurance, avec des appareils tels que Fitbit et les montres connectées étant parmi les plus courants. Les assureurs peuvent utiliser les données collectées à travers ces dispositifs pour offrir de nouveaux services, tels que l’envoi de messages ciblés aux clients ou la collecte de leurs commentaires à travers des sondages.

4- Le recours aux chatbots intelligents :

Pour les assureurs, le chatbot s’avère comme un outil pour fournir des réponses en temps réel grâce à un assistant virtuel qui communique avec les clients 24/24. D’après Servion Global Solution, environ 95% des interactions avec les clients seront effectuées via des assistants virtuels d’ici 2025 et 64% des utilisateurs apprécient la disponibilité 24h/24 et 7j/7 des bots et préfèrent communiquer avec un bot plutôt qu’avec un humain.

Comment le recours aux chatbots modifient-ils le secteur d’assurance ?
5- L’analyse prédictive au service de l’assurance

Le secteur de l’assurance fait partie des pionniers en matière d’utilisation des données. En effet, les compagnies d’assurance utilisent ces données pour l’analyse des tendances, la prédiction du comportement des clients, l’évaluation des risques et la détection des fraudes. Grâce à l’analyse prédictive, les clients peuvent également utiliser les données pour choisir la compagnie d’assurance qui répond mieux à leurs attentes et qui offre le meilleur prix.

Selon une étude menée en 2018 par Valen Analytics, les entreprises qui recourent à l’analyse prédictive constatent une amélioration de 3% à 9% de leurs ratios de sinistres, par rapport à celles qui n’utilisent pas ces méthodes.

Comment l’analyse prédictive modifie-t-elle le secteur de l’assurance ?

A partir de cette technologie, il va donc être possible d’élaborer des modèles prédictifs pour répondre à différents objectifs :

  • Evaluation rapide et fiable du risque client et du risque de fraude
  • Amélioration de l’identification de la “valeur client”
  • Automatisation de certaines tâches
  • Réduction des coûts (gestion, fraude…)
  • Proposition de produits sur-mesure et attractifs selon les profils clients

En plus de gagner du temps sur des tâches quotidiennes et proposer de meilleurs produits aux assurés, l’analyse prédictive va ainsi permettre aux professionnels du secteur de se consacrer à la relation client et la gestion des situations complexes. L’analyse prédictive vient donc redéfinir en partie le métier de l’assureur qui va pouvoir mettre en valeur son expertise.

Faites appel à l’expertise assurantielle d’ADDINN Group !

Dans l’ensemble, le secteur de l’assurance est en pleine mutation grâce aux avancées technologiques. Les assureurs qui adoptent ces nouvelles technologies bénéficient d’une efficacité accrue, d’une meilleure compréhension des risques et d’une meilleure satisfaction client.

Grâce à son expertise métier et technique, ADDINN Group vous propose un accompagnement personnalisé en vue d’implémenter les bonnes technologies et les meilleures pratiques en matière de digitalisation des processus d’assurance (Ex. plateforme de gestion des sinistres, mise en place d’un ERP personnalisé pour la gestion des produits assurance, etc.)

Vous êtes une compagnie d’assurance et vous souhaitez digitaliser vos processus et être à la pointe des nouvelles technologies ?

Related Blogs